Stromalab - Targeting the stroma to regenerate Médecine régénératrice, thérapie cellulaire, cellules souches mésenchymateuses, tissu adipeux, moelle osseuse, réparation, régénération Regenerative medicine, cell therapy, mesenchymal stem cells, adipose tissue, bone marrow, repair, regeneration

The 19 December 2019 at 14h00

E. LABIT – Chercheuse post-doctorale, Biernaskie Lab , Calgary, Canada

Salle de conférence - StromaLab |  ,

Sujet:

Une étude « intégrée » pour comprendre la fibrose et la régénération de la peau chez le mammifère adulte

 

 

Depuis 2010, la recherche du Biernaskie lab (https://www.ucalgary.ca/biernaskie/people-0 ) se développe autour de 4 thématiques principales :

  1. Biologie du follicule pileux: identification et caractérisation des différentes populations mésenchymateuses / dermales responsables du cycle du follicule pileux en conditions physiologiques et physiopathologiques
  2. Régénération et fibrose de la peau : différents modèles sont utilisés :
    – « Large Open Wound » chez la souris,
    – comparaison de la peau du dos (fibrose) et du velours (régénération) chez le renne,
    – cicatrices hypertrophiques et chéloïdes chez l'homme
  3. Cellules de Schwann dérivées de la peau et régénération du système nerveux périphérique : comparaison et utilisation de cellules de Schwann dérivées du derme vs cellules de Schwann dérivées de nerfs dans la régénération du nerf sciatique chez la souris, le rat et l'homme
  4. Cellules épendymales et réparation du système nerveux central : reprogrammation des cellules épendymales pour une régénération du système nerveux central dans différentes conditions physiopathologiques (AVC, Alzheimer, vieillissement) Cell Paper

 

Présentation d'Elodie : Après une lésion cutanée, un dépôt massif de matrice extracellulaire associé à une perte des annexes de la peau -et donc de fonction-, est mis en place chez les mammifères adultes. De manière originale, après une lésion de large diamètre chez la souris, deux types de réparation sont observées au sein du même animal : une fibrose à la périphérie de la lésion et une régénération au centre de la lésion. Comment et pourquoi ces deux types de réponses, au sein d'un même individu, se développent ? Pour répondre à cette vaste question, nous comparons les fibroblastes -ainsi que leurs microenvironnements- provenant de ces deux distinctes zones, à l'aide de différentes techniques : modèles de souris transgéniques, immunofluorescence, cytométrie, qPCR, single cell RNA seq & ATAC seq,..